Kleinbauernfamilie in Guatemala

Préserver la nature et soutenir les familles de paysans

Exploitation durable de la terre dans le bassin versant du Rio Quiscab

Préserver la nature et soutenir les familles de paysans: exploitation durable de la terre dans le bassin versant du Rio Quiscab



Bassin versant du Rio Quiscab, Haut-plateau d’Atitlán, département de Sololá, Guatemala, qui s’étend sur les communes politiques de Sololá, Santa Lucía Utatlán, San José Chacayá, Nahualá et Barreneché de Totoni-capán

Gestion durable des ressources en eau et agricoles, protection des ressources naturelles, responsabilisation

Direct: 500 familles paysannes et 50 représentant(e)s des communes.

Indirect: 110 000 autres habitant(e)s de la région.

 

Asociación Vivamos Mejor Guatemala, Panajachel, Guatemala

Les coûts de projet s'élèvent à CHF 726 056. Apports et contributions locales ne sont pas compris dans les coûts totaux.

2021-2023

Contexte du projet

La population rurale indigène du bassin versant du Rio Quiscab, département de Sololá vit en autarcie principalement grâce à l'agriculture de subsistance. 70% de ces familles sont pauvres. Les ressources naturelles - l'eau, la forêt et les sols - sont surexploitées par les petits paysans. En raison de récoltes toujours plus maigres, beaucoup sont amenés à brûler des parcelles de forêt, mais ces terres défrichées ne fournissent de bonnes récoltes que durant quelques années. L'indispensable couche supérieure de la terre, devenue trop fragile en raison de l'érosion, est arrachée des versants abrupts et emportée vers les rivières et le lac Atitlán, la plus grande réserve d'eau douce d'Amérique centrale, dont la qualité de l'eau est ainsi affectée. De plus, les agriculteurs luttent contre la sécheresse croissante causée par le changement climatique.

Notre approche

Nous aidons les paysans à adapter leurs modes de culture à des pratiques durables tout en améliorant leurs récoltes. Ils se familiarisent à des méthodes agricoles durables mais plus efficaces, ainsi qu'à l'apiculture et à la culture des champignons, qui leur permettent de générer des revenus et de préserver les forêts. Nous sensibilisons aussi une grande partie de la population à la protection des ressources et élaborons avec les autorités un plan cadre d'utilisation des terres.

Objectifs du projet

Les familles de paysans du bassin versant du Rio Quiscab sont en mesure d'utiliser leurs ressources naturelles de manière durable.

  • La population bénéficiaire est sensibilisée à la protection de l'environnement et des ressources et connait les solutions et stratégies pour le bassin versant du Rio Quiscab
  • Les familles de paysans utilisent les ressources naturelles (terres arables, forêt, eau et pâturages) de manière durable
  • Les familles génèrent un nouveau revenu grâce à l'apiculture et la culture de champignons

Approche régionale

Le projet fait partie de notre programme régional, dans le cadre duquel nous mettons en œuvre des projets dans la même thématique avec des partenaires au Guatemala, Honduras et Nicaragua, de manière adaptée au contexte et en rendant l'expertise des organisations accessible réciproquement. Notre coordinateur régional conseille les organisations, compile l'expérience acquise et la partage avec nous et nos partenaires lors de réunions régionales.