Schule statt Strasse - Kolumbien

L'école plutôt que la rue

Education préscolaire pour les enfants marginalisés de Soacha

L'école plutôt que la rue: Education préscolaire pour les enfants marginalisés de Soacha



Colombie, région métropolitaine de Bogotá, Comunas 1, 2, 3, 5 & 6 de la commune de Soacha

Soutien préscolaire, inclusion sociale, organisation communautaire

Direct: 1’392 enfants, 80 mamans de jour,
896 parents et 120 stagiaires
Indirect: 3’360 membres des familles

Fundación Apoyar, Bogotá

Le coût total prévu s'élève à CHF 666 601.

2021-2023

Contexte du projet

Les familles marginalisées, déplacées en raison du conflit interne, vivent à Soacha dans des conditions précaires. Les enfants présentent très tôt des retards de développement marqués en raison de l'absence de stimulation, d'un manque d'affection et de la sous-alimentation. Ils sont certes pris en charge pendant la journée dans des crèches de quartier financées par l'État par des mamans de jours non-professionnelles, mais ces dernières ne sont pas bien formées et les locaux mal adaptés aux besoins des enfants. Beaucoup de mamans de jour ne sont pas en mesure de stimuler les enfants de façon globale et affectueuse, avec pour conséquence une scolarisation tardive ou un début de scolarisation avec un retard de développement considérable. Ceci conduit au redoublement et à l'abandon scolaire précoce.

Notre approche

Nous proposons à 1'392 enfants affectés par la pauvreté une prise en charge adaptée à leur âge en formant des mamans de jour non-professionnelles de 80 crèches de quartier à la fonction d’animatrice de petite enfance, avec un suivi dans leur travail au quotidien. Nous améliorons les infrastructures de sorte qu'elles soient adaptées aux enfants. Nous garantissons ainsi aux enfants un environnement stimulant. Nous sensibilisons les parents à l’importance du soutien préscolaire et leur proposons si nécessaire un soutien psychologique et pédagogique. Grâce à une prise en charge de qualité de l’enfant dans ses premières années, nous jetons les bases d’un parcours scolaire réussi, offrant la possibilité de sortir de la spirale de pauvreté.

Objectifs de projet

  • 90% des 1'392 enfants bénéficiaires issus de 80 crèches de quartier atteignent un niveau de développement en conformité avec leur âge et sont préparés à l'entrée à l'école.
  • 80 mamans de jour proposent un accueil et un suivi journaliers professionnels et de qualité.
  • 896 parents et 80 mamans de jour ont conscience de l'importance du soutien préscolaire et d'une éducation non-violente, et s'engagent pour les besoins des enfants.
  • Notre Organisation partenaire est renforcée institutionnellement et s'engage avec succès auprès des autorités compétentes pour le maintien des crèches de quartier dont la qualité a été améliorée.

Impact

Les soins et l'encouragement dont bénéficie un enfant au cours de ses premières années de vie influencent fortement son développement ultérieur. Pour les enfants issus de milieux précaires, un accueil extrafamilial de qualité est donc primordial. Une étude scientifique de l'Université de Lausanne, récompensée par la DDC et l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), a prouvé l'effet durable de notre approche : les enfants en bas âge ayant bénéficié de notre projet présentaient des capacités cognitives, psychosociales et psychomotrices significativement meilleures à leur entrée à l'école que les enfants n’ayant pas profité de notre intervention du projet, et rejoignaient ainsi la moyenne nationale. Quatre ans plus tard, leurs notes étaient toujours nettement meilleures et les redoublements étaient plus rares. Plus d'informations sur l'impact de notre travail ici.






D'autres projets en Colombie